Comment puis-je acheter des Bitcoins

Vous pouvez acheter des Bitcoins: sur les marchés réglementés, ou directement auprès d’autres personnes qui les vendent. Vous pouvez payer de plusieurs façons différentes, de l’argent comptant aux transferts électroniques, en fonction du marchand et de votre localisation.

Étonnamment, il est presque impossible d’acheter des Bitcoins avec votre carte de crédit ou PayPal. C’est parce que ces opérations peuvent facilement être annulées grâce à un simple appel téléphonique auprès de la compagnie de carte de crédit (ex: «opposition au paiement», l’un des problèmes que Bitcoin essaie de régler). Comme il est difficile de prouver que les biens aient bien été échangés lors d’un transfert via Bitcoin, les échanges évitent cette méthode de paiement, tout comme la plupart des vendeurs privés.

Achetez et vendez des Bitcoins près de chez vous avec LocalBitcoins.com

Dans un premier temps, vous obtenez un portefeuille Bitcoin

Vous aurez besoin d’un endroit pour stocker vos nouveaux Bitcoins. Dans le monde Bitcoin, ils s’appellent “portefeuilles” mais vous pouvez aussi les voir comme un compte en banque.

Les deux options principales sont : (1) un logiciel de portefeuille stocké sur le disque dur de votre ordinateur, ou (2) un service en ligne, basé sur le Web.

Les deux ont leurs faiblesses: si vous stockez tout localement sur votre ordinateur, assurez-vous de sauvegarder régulièrement votre portefeuille au cas où le lecteur soit endommagé; les portefeuilles électroniques en ligne emploient aussi des systèmes de sécurité contre le piratage, passant de très bon systèmes à de très mauvais. C’est à vous de choisir en lequel vous faites le plus confiance.

CoinBase – ce portefeuille bien connu est un service qui sert aussi à échanger vos dollars contre des Bitcoins, fonctionnant aussi sur des App mobiles et Android.

Blockchain.info est une autre option connue de portefeuille en ligne qui ne propose pas d’échange fiduciaire, mais il a une solution mobile disponible sur Android. Malheureusement, pour les utilisateurs d’iPhone / iPad, son portefeuille iOS a été récemment interdit par Apple, lorsque le cabinet Cupertino a décidé, pour des raisons inconnues, de ne pas permettre la vente de portefeuilles en ligne dans sa boutique.

Échanges / Portefeuilles en ligne

La liste d’options semble croître de semaine en semaine, avec l’émergence de nouvelles entreprises en ligne pour répondre aux attentes de nouveaux marchés. Certaines d’entre elles sont des solutions d’échanges entre les monnaies fiduciaires et d’autres monnaies numériques, tandis que d’autres sont des services de portefeuilles plus simples avec une gamme d’options plus limitée. Beaucoup d’entre eux stockeront des quantités de monnaie numérique et / ou fiduciaire pour vous, un peu comme un compte bancaire ordinaire.

Les échanges / portefeuilles sont les meilleures options si vous voulez participer à des négociations régulière et à la spéculation, ne requièrent pas l’anonymat total, et ne dérangent pas les longues procédures de configuration bureaucratique qui impliquent généralement une preuve d’identité et le besoin de fournir des informations de contact détaillées. C’est la loi dans la plupart des pays et aucun échange réglementé peut être évité, parce-que toute entreprise étant en application avec le système financier actuel doit répondre à la règle de la «connaissance du client» et doit rencontrer les règlementations nécessaires à la lutte contre le blanchiment d’argent (LCB).

La meilleure option d’échange dépend aussi de l’endroit où vous vous trouvez. Au moment de la rédaction de cet article, les plus grands échanges commerciaux sont Bitstamp (États-Unis), Kraken (États-Unis), Huobi (Chine), OKCoin (Chine) et la BTC Chine. Bien sûr, il ya aussi des échanges européens tels que: bitcoin.de (Allemagne), Paymium (anciennement connu sous le nom de Bitcoin-Central, France), Bitmarket (Pologne) et plus encore. Nous vous recommandons de chercher sur Google pour une plateforme d’échange dans votre langue – Il y en a certainement une dans votre pays de résidence.

Une fois votre compte configuré, vous aurez probablement besoin de lier un compte bancaire existant et de prendre des dispositions pour transférer des fonds entre celui-ci et votre nouveau compte d’échange par virement bancaire. Cela implique généralement des frais. Certains échanges vous permettent de faire un dépôt en personne dans leur compte bancaire (via un caissier humain, pas un distributeur de billets).

Alors que les gens dans la plupart des pays peuvent transférer de l’argent sur des comptes à l’étranger, les frais sont beaucoup plus élevés et vous pouvez faire face à de plus longs délais pour échanger à nouveau vos Bitcoins en monnaie fiduciaire (si vous souhaitez toujours le faire). Si vous devez lier un compte bancaire pour faire des échanges, il se peut que seules les banques de ce pays soient acceptées (par exemple, CoinBase permet seulement des échanges entre comptes bancaires Américains).

Avertissements sur les échanges, portefeuilles en ligne et banques

En dépit des règles de justification d’identité, souvenez-vous que les échanges et les portefeuilles ne sont pas réglementés comme les banques le sont. Il n’existe pas d’assurance pour votre compte si l’échange fait faillite ou est piraté, comme cela peut-être le cas avec le Mt. Gox.

Bitcoin n’a pas de statut juridique en tant que monnaie dans la plupart des pays, et les autorités ne connaissent généralement pas la meilleure façon de lutter contre les vols. Quelques grosses sociétés d’échanges ont remplacé les fonds de la clientèle après un vol de l’échange lui-même, mais à ce stade, elles ne sont pas légalement obligées de le faire.

En outre, si un vol de votre portefeuille personnel est dû à un manquement de sécurité de votre mot de passe de votre part, vous n’avez pas de moyen sûr de récupérer vos fonds.

Certaines banques voient la monnaie numérique comme une menace pour leur modèle d’affaires et ont déjà fait preuve de discrimination contre tout ce qui touche au Bitcoin. Leurs réponses sont variées, du refus d’échanges spécifiques, à la fermeture unilatérale des comptes de toute personne mentionnant Bitcoin, sans explication.

Un mot ou deux sur «miner»

Qu’est-ce que miner ? J’ai entendu dire que vous pouvez faire vos propres Bitcoins.

La plupart des mines de nos jours reste une activité des grands groupes miniers appelés «coopératives», et ces entreprises sont mises en place spécifiquement pour l’exploitation minière. Vous pouvez choisir d’acheter des actions dans une telle coopérative ou une entreprise, mais l’exploitation minière n’est certainement plus une activité amatrice. Si vous voulez entrer dans l’exploitation minière, notre guide se trouve ici.

Toute personne en 2014 qui prétend que vous pouvez miner des bitcoins avec un PC ordinaire ou même une gamme de cartes graphiques, possède soi des informations qui ne sont plus à jour, soit essaye de vous vendre du matériel obsolète. Méfiez-vous.

Toute personne en 2014 qui prétend que vous pouvez miner des Bitcoins avec un PC ordinaire ou même une gamme de cartes graphiques, soit vous possède des informations qui ne sont plus à jour, soit essaie de vous vendre du matériel obsolète. Méfiez-vous.

Une autre option relativement nouvelle est l’exploitation minière « on-cloud », où pour pouvoir miner des Bitcoins sans investir dans du matériel coûteux et rapidement obsolète, une personne paie pour utiliser les centres de données d’une entreprise pour exploiter à leur nom. Pour plus d’info, voir notre guide à propos de l’exploitation minière « on cloud ».

Société fiduciaire

Si vous n’aimez pas l’idée d’avoir à acheter et stocker en toute sécurité une grande quantité de Bitcoins, vous pouvez avoir recours à une société fiduciaire, tels que le Fonds de placement Bitcoin (Bitcoin Investment Trust BIT). Cette organisation investit exclusivement dans des Bitcoins et utilise un protocole dernier cri pour les stocker en toute sécurité au nom de ses actionnaires. Jusqu’à présent, cette société était exclusivement réservée aux investisseurs importants (ex: très riches), mais devrait s’ouvrir à tous, j’espère, d’ici le quatrième trimestre de 2017.

Distributeurs automatiques à Bitcoins

Il s’agit d’un nouveau concept très peu répandu, bien qu’il soit très facile à utiliser. Apparemment, de plus en plus d’entre eux vont voir le jour, selon différents fournisseurs. Comme un échange en face à face, mais via machine, vous insérez votre argent et recevez un reçu en papier avec les codes nécessaires pour charger les Bitcoins sur votre portefeuille. Une fois de plus, vous aurez besoin d’avoir déjà un portefeuille Bitcoin (stocké localement ou en ligne) pour utiliser le guichet automatique.

Depuis Juillet 2014, il y a un Robocoin opérationnel à Vancouver, Canada. Lamassu a livré des distributeurs Bitcoin à travers le monde – comprenant l’Allemagne, l’Irlande, la France, l’Espagne, la Suède, la Hollande, la Norvège et d’autres.

En France, il n’existe à l’heure actuelle que deux solutions physiques :
À Montpellier, en 2016, fut installé le premier distributeur automatique à bitcoins grâce à la société GrupoBTC France, filiale du géant ATM Bitcoin Echange. Pour plus d’information, rendez-vous sur leur page Facebook.

À Paris, si vous souhaitez acheter/vendre des bitcoins et les échanger contre des monnaies fiduciaires, vous pourrez vous rendre à La Maison du Bitcoin, qui propose de nombreux services, allant de l’ouverture d’un portefeuille à bitcoins à l’achat/vente.

Conclusion

Donc, l’achat de Bitcoins n’est pas toujours aussi facile que ce que les nouveaux utilisateurs le pensent. Les bonnes nouvelles sont le nombre d’options augmentant tout le temps, et il y a beaucoup d’incitation pour les entrepreneurs créatifs à inventer des techniques plus faciles d’accès. Certains peuvent même ne pas exiger nécessairement un portefeuille ou un accès internet. D’autres idées incluent des cartes-cadeaux (à venir), des “pièces” d’une valeur de portefeuille pré-chargé, et les cartes à valeur stockée.

Achetez et vendez des Bitcoins près de chez vous avec LocalBitcoins.com